Le Blog Orizon

Infos métier - Les différents types de désembouage

Les différents types de désembouage

Désembouage lent, chimique, hydrodynamique, quelles sont les spécificités de chacun ? Et la désoxydation ?

Le désembouage permet de disperser et d'éliminer les boues qui s’accumulent dans les réseaux de chauffage ou de climatisation. Leur accumulation, issue de l’entartrage et de l’oxydation des circuits, entraîne une baisse de l’efficacité énergétique et alourdit les factures (en savoir plus). 

Plusieurs types de désembouage existent, selon la situation.

Le désembouage rapide, dit « hydrodynamique » pour débloquer un réseau

Le désembouage hydrodynamique permet de remédier rapidement à une installation bloquée.
La procédure combine l’envoi d’eau et d’air à haute pression dans les circuits et l'injection de produits désembouant et dispersant afin de permettre une nouvelle circulation de l'eau en éliminant les bouchons. L’opération est ensuite complétée afin d'assurer la pérennité de l'installation en injectant des produits de traitement préventifs.

  • Réseau concernés : réseaux de chauffage, circuits de climatisation.
  • Temps de réalisation : rapide (quelques jours maximum)
  • Efficacité : rapide – doit être accompagné d’une démarche de prévention sur plus long terme
  • Avantage : permet de débloquer rapidement un réseau bouché. 

Le désembouage chimique rapide

Le désembouage chimique s’inscrit dans le court terme. Il permet de remédier rapidement à des désordres hydrauliques visibles sans pour autant avoir de circuits bouchés.

Il consiste à injecter des produits désoxydants et dispersant afin de dissoudre et mettre en suspension les boues. Après une semaine maximum de contact, le circuit est rincé afin d’éliminer les boues et un traitement préventif est mis en œuvre.

  • Réseau concernés : réseaux de chauffage, planchers chauffants, circuits de climatisation, etc.
  • Temps de réalisation : une semaine. 
  • Efficacité : sur le long terme.
  • Avantage : moins lourd que le désembouage hydrodynamique mais ne s’applique pas aux réseaux bouchés.
Le désembouage lent, dit « chimique » : une procédure sur le moyen terme

Le désembouage chimique s’inscrit dans la durée. Il est intéressant quand on constate une perte d’efficacité énergétique mais qu’il n’y a pas de désordre hydraulique.

Il consiste en l’injection de produits chimiques qui dissolvent les boues, les disperse et les collecte dans un filtre magnétique.

Lorsque le filtre ne récolte plus ou peu de boues, on peut procéder à un rinçage du circuit avant de mettre en place un traitement préventif.

  • Réseau concernés : réseaux de chauffage, planchers chauffants, circuits de climatisation, etc.
  • Temps de réalisation : plusieurs mois à plusieurs années.
  • Efficacité : sur le long terme.
  • Avantage : démarche moins lourde, convient aux circuits dont on souhaite optimiser les rendements et assurer la pérennité des matériels.
Prévenir et contrôler l’embouage

Pour assurer leur efficacité sur le long terme, les actions de désembouage doivent être doublées d’une démarche de prévention :

  • Mise en place d’un traitement préventif (réducteur d’oxygène),
  • Assurer un suivi par des analyses périodiques que nous pouvons réaliser soit par des visites sur site soit en vous fournissant les flacons pour échantillonnage par vos soins.

Contact